Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Groupe d’étude des interactions hôte-pathogène


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Thème 4: Pharmacocinétique et pharmacodynamie des antifongiques

    Thème 4: Pharmacocinétique et pharmacodynamie des antifongiques

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Les espèces du complexe S. apiospermum sont capables de dissémination hématogène en cas d'immnodépression, notamment lors d'une transplantation pulmonaire.

    Des localisations métastatiques vont alors survenir, cutanées, oculaires, cardiaques, mais aussi cérébrales qui sont très difficiles à traiter en raison de la faible efficacité intrinsèque des antifongiques vis-à-vis de ces champignons et de leur diffusion limitée au travers des barrières hémato-encéphaliques. Parallèlement à l'étude des mécanismes pathogéniques des espèces du complexe S. apiospermum pour l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques, nous recherchons de nouvelles approches thérapeutiques.

    Durant ces dernières années, nous avons initié l'étude de la pharmacocinétique du  voriconazole qui constitue le traitement de première intention des infections à Scedosporium, et du posaconazole, dans des modèles expérimentaux d'infection. Deux modèles expérimentaux ont été développés chez le rat Sprague Dawley immunocompétent ou immunodéprimé par injections de cyclosporine. Parallèlement, une technique de PCR quantitative a été développée afin de corréler les propriétés pharmacodynamiques aux taux d'antifongiques dans le plasma et le liquide céphalo-rachidien. Les résultats obtenus montrent que la pharmacocinétique des azolés est affectée à la fois par la cyclosporine et par l'infection, et des expériences seront donc conduites afin de préciser comment l'infection affecte la pharmacocinétique des triazolés.